De retour des coupes de Pâques de Nogaro, cinq voitures incendiées dans le Tarn

magagroove75 Par Le 09/04/2021 à 09:00 0

Dans Actualités

Cinq voitures de course, type Mitjets, qui revenaient des Coupes de Pâques de Nogaro dans le Gers ont été détruites, dans la nuit de lundi à mardi, par l'incendie de la remorque du camion qui les transportait sur l'autoroute A68  à hauteur de Parisot. Un coup dur pour DS Events et le team Pole position 81.

Plus que les voitures, il y a aussi tout le travail de préparation qui est parti en fumée. Et ça, c’est un nombre d’heures incalculable. Pour DS Events et Pole position 81 c’est un gros coup dur !

La société gérante du circuit et le team de course albigeois ont perdu cinq voitures et du matériel de course dans un incendie survenu sur l'autoroute. Alors qu’ils revenaient de Nogaro où ils courraient ce week-end, une des remorques a pris feu après l'éclatement d'un pneu à hauteur de la commune de Parisot dans le Tarn. Le chauffeur du camion a juste eu le temps de la détacher, sinon le tracteur aurait pu subir les dégâts du feu.

Les 5 véhicules transportés, 2 au circuit et 3 à Pôle position 81, sont partis en fumée. Malheureusement, la remorque contenait également des pneus de course, un chariot pour les transporter. « Tout est mort même la remorque », soupire Grégor Raymondis, le directeur de DS Events, qui manageait les deux teams à Nogaro. Un préjudice que Benjamin Diaz, le gérant de Pole Position 81, estime entre 250 000 et 300 000 euros. Malheureusement, la remorque contenait également des pneus de course, un chariot pour les transporter.

« Nos voitures étaient quasiment toutes dans le top 10 »

Les voitures étaient des Mitjet 2 litres, des véhicules qui coûtent 50 000 € hors taxe. « Ce ne sont pas des Porches mais ça vaut des sous. Et le problème, c’est le temps passé dessus. Il faut compter au moins 100 heures de travail pour avoir une voiture aux petits oignons. À la base ce sont des silhouettes, l’énorme différence, c’est le travail du team », explique Grégor Raymondis. Et ça ce n’est pas pris en compte par les assurances.

Nogaro est la première course du championnat de France. « Nous avons un mois pour en racheter, les démonter et les reconstruire », explique Grégor Raymondis. Cela va être difficile de participer à la séance d’essais à Magny-Cours à la fin du mois, mais pas question pour l’équipe du circuit de rater la prochaine course.

« On fera tout le championnat. On peut aussi en louer si besoin », indique le directeur. D’autant plus que les deux teams avaient obtenu de bons résultats à Nogaro. Les pilotes se battaient pour la gagne et ont réalisé plusieurs podiums. « Nos voitures étaient quasiment toutes dans le top 10 », se félicite le manager.

Les deux voitures appartenant au circuit servaient aussi pour l’école de pilotage. De toute façon, avec les mesures sanitaires, depuis la semaine dernière, tout est arrêté. 70 % de l’activité était occupée par des entreprises. « Et depuis un an, on n’en a pas vu », conclut Grégor Raymondis.

SOURCE : https://www.ladepeche.fr/2021/04/06/albi-cinq-voitures-de-course-tarnaises-carbonisees-dans-un-incendie-sur-lautoroute-9471649.php

DS Events Pole position 81 Actualités

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire